Nothing to add est une web série documentaire réalisée par Clémence Le Prévost. Elle se décline en 10 épisodes de 12 minutes, chacun correspondant à une interview d’un.e citoyen.ne anonyme français.e sur une thématique définie. Dans cette première série d’entretiens, dix personnes, invitées sans autre critère qu’une certaine parité, s’expriment sur le thème de la décroissance.

Nothing to add, « rien à ajouter » en français, se base sur une approche sociologique. C’est un espace d’expression libre, une tribune citoyenne offerte à des non‐spécialistes issu.e.s de la société française. Les intervenant.e.s y déroulent leur pensée sans que rien ne soit ajouté, sans que leur parole ne soit déformée ou interrompue. Un espace politique au sens noble du terme qui prend le parti de faire confiance aux spectateurs et spectatrices; en leur capacité d’analyse et leur esprit critique. 

Qu’est ce que la décroissance ? Est-elle importante ? Est-elle possible ? Comment la mettre en place ? Autant de questions auxquelles des réponses sont apportées, épisode après épisode, ancrées dans la réalité vécue des intervenant-e-s.


                J’ai choisi de nommer ce projet Nothing to add, « rien à ajouter » en français, car je trouve essentiel de laisser la parole aux intervenant.e.s sans rien ajouter à leur parole, ni commentaire, ni image, rien qui puisse venir déformer ou transformer le sens de leurs propos, la libre expression étant l’essence même de ce projet. Bien sûr, les interviews sont montées, et je me suis appliquée à restituer la pensée de chacun-e tout en respectant le cadre du thème abordé.

J’assume le rythme décalé de la lenteur, pour moi nécessaire au déroulement de la pensée, à une qualité d’être indispensable à la décroissance. Le choix de mise en scène a été pensé dans l’objectif de créer une atmosphère intimiste, de réflexion et de recueillement, hors du temps, facilitant un retour sur soi de l’interviewé.e et donnant à voir, à travers le focus mis sur le visage, l’humanité de la personne.

Alors que ces entretiens ont été réalisés à l'aube des élections présidentielles de 2012 pour certain.e.s, et durant le quinquennat de F. Hollande pour d'autres, les propos recueillis restent bouillants d'actualité. La décroissance est une conception du monde, un projet de société qui répond aux problématiques écologiques, humaines, politiques, de notre époque et qui méritent d'être largement connue. 

Using Format